Příběhy 20. století
cs_CZ de_DE en_GB fr_FR hr_HR hu_HU hy_AM ka_GE pl_PL ro_RO ru_RU sk_SK uk_UA 

What is Memory of Nations

 


Il s'agit d'un vaste recueil de souvenirs de témoins, créé par des individus, des organisations non-gouvernementales européennes, des institutions scolaires et éducatives, nationales et contributives qui souhaitent mettre en commun leurs enregistrements, textes, photographies et documents d'archives, les comparer, les restituer et en discuter. Nous rendons disponibles et accessibles à tous des recueils de souvenirs de témoins, ayant donné leur accord, afin que leurs témoignages aident à l'investigation sur l'histoire moderne.

 

Tous ceux qui ont mis en commun leurs recueils font par là-même partie de la COMMUNAUTE DE LA MEMOIRE EUROPEENNE. Les coordinateurs de projets sont conviés à un symposium international de chercheurs. Dans le cas où vous-même désireriez contribuer à élargir cette collection, que ce soit d'une manière scientifique, en y joignant votre propre collection, soit par un apport financier, cliquez ici.

 Si vous souhaitez promouvoir le developpement de ce portail et l'archivage des memoires des temoins, en apportant votre support financier ou par tout autre moyen, merci de contacter le coordinateur du projet Mikulas Krupa. Coordonnees bancaires de l'association POST BELLUM:

 IBAN: CZ8001000000511707230277, Bank SWIFT (BIC): KOMBCZPPXXX

Quel est notre but

Nous voudrions, à travers ces témoignages, mais aussi grâce à toutes nos sources historiques, définir la substance des régimes totalitaires du Xxeme siècle : le nazisme et le communisme. Nos recherches concernent les phénomènes qui ont accompagné les régimes totalitaires du siècle dernier. Nous réunissons une mozaïque de souvenirs de milliers d'individus qui se sont retrouvés dans des situations critiques, ont été témoins d'évènements et sont capables de les relater. Il est intéressant pour nous de comprendre les raisons qui les ont poussés à réagir de telle ou telle façon, la manière dont leurs opinions et leurs attitudes ont évolué, ou encore comment leur personnalité a changé du fait de leurs expériences. Nous voulons comparer ces différents souvenirs, les mettre en lumière de l'époque dans laquelle ils s'inscrivent, des dates importantes, des années, des évènements, ceci afin de pouvoir aisément s'orienter par rapport à eux et ainsi les comprendre au mieux.

 

Qui dirige ce projet

Trois institutions tchèques ont créé en 2008 les archives digitales de témoignages « Mémoire d'une nation » : l'association Post Bellum, la Radio Tchèque et l'Institut d'Etude des régimes totalitaires. Post Bellum est une association de journalistes et d'historiens qui rassemble depuis 2001 un recueil de souvenirs de témoins. La Radio tchèque est une importante institution médiatique de droit public qui dispose de vastes archives sonores et de matériel technique. Quant à l'Institut d'Etude des régimes totalitaires, c'est une administration qui s'occupe de l'investigation, de l'analyse et de la documentation sur les régimes totalitaires du XXeme siècle. Et ce sont justement ces trois institutions réunies en une seule équipe de spécialistes, qui ont réussi à créer et exploiter ce projet unique. La mise en service officielle a eu lieu le 28 octobre 2008.

 

Quel est le but de ce portail

La Communauté de la Mémoire européenne souhaite mettre à la disposition des chercheurs et du grand public une forme claire et compréhensible de témoignages individuels sur les grands évènements historiques du Xxeme siècle ; ceci grâce à des enregistrements complets, des extraits d'enregistrements, des photographies, des journaux intimes, des documents d'archives,... etc. Plus le recueil de témoignages, de portraits sera important , plus la mosaïque du siècle dernier sera pertinente et compréhensible.

 

Qui sont les chercheurs

Nous différencions les visiteurs de ce portail en deux catégories : les utilisateurs courants et les chercheurs. Tout un chacun peut obtenir le statut de chercheur, il suffit de remplir le formulaire d'incription et de conserver le certificat qui vous sera envoyé par la poste par les administrateurs du site. Le chercheur, ayant accès à toutes les sources, est tenu de se conformer aux règles en vigueur, de respecter les droits d'auteurs ainsi que la dignité des témoins.

 

Comment est née l'idée de « Mémoire d'une nation »

 

L'idée de créer des archives digitales de témoignages a découlé de réunions qui ont eu lieu dans les années 2006-2007 entre les différents auteurs tchèques des projets « d'histoire orale » ( Post Bellum, la Radio Tchèque, l'Institut de l'Histoire contemporaine AV Rep.Tch., l'Institut d'Histoire militaire, le Musée juif de Prague, Mémoire vivante o.p.s. , le Musée de Usti Nad Labem.) Le concept d'une plateforme, où il serait possible de partager et de comparer des ressources de chercheurs indépendants a donné naissance à cette idée du portail internet, sur lequel vous vous trouvez.

Le domaine d'utilisation de www.pametnaroda.cz a ensuite été gratuitement mis à la disposition des créateurs du portail «Mémoire d'une nation» par la « Société pour la reconnaissance morale et juridique de la troisième résistance», créée à la fin des années 90 par les étudiants David Prokop, Pavel Bezdek et Michal Kuchta, que nous tenons à remercier pour leur aide.

 

Ce que vous pouvez trouver sur le portail « Mémoire d'une nation »

A l'heure actuelle, vous trouverez dans les archives digitales de « Mémoire d'une nation » les témoignages de centaines de personnes issues principalement du recueil de Post Bellum. Il s'agit de témoignages d'anciens combattants de la seconde guerre mondiale, de représentants de la résistance tchécoslovaque en 1939-1945, de victimes de l'Holocauste, de prisonniers politiques des années 50, mais aussi de fonctionnaires du pouvoir exécutif - agents du KGB, NKVD, StB, de fonctionnaires politiques, ... etc. Depuis l'année 2008, des dizaines de projets de toute l'Europe viennent contribuer à l'initiative de « Mémoire d'une nation ». Les responsables de projets adaptent leurs recueils aux besoins techniques de « Mémoire d'une nation », les témoignages se digitalisent, sont traduits en anglais et contrôlés par des éditeurs avant leur enregistrement final sur le portail de « Mémoire d'une nation ».

 

Les enregistrements complets des collections sont complétés par des extraits audio, des textes biographiques, des photographies, des journaux intimes, des documents d'archives, des renvois à des émissions et d'autres types de supports. Chaque témoin est associé à une époque historique, une date clé et à une catégorie de témoignages. Nous supposons que la possibilité de comparer au travers d'un large spectre des entretiens individuels et leur mise en contexte historique permettra aux spécialistes et aux non-spécialistes de rapprocher, grâce à une forme critique et attrayante, les faits et les phénomènes du Xxeme siècle. Nous sommes, bien entendu, conscients du fait que, sans apporter une connaissance historique exhaustive, les récits subjectifs des témoins peuvent en revanche grandement contribuer à  l'enrichissement de celle-ci.

 

ENTRER DANS L'ESPACE RECHERCHE

Identification:Mot de passe:

Inscription à l'espace-recherche

Mot de passe oublié?


AFFICHER COMME PAGE D'ACCUEIL  | RSS  | CONTACTS  |  (c) 2000 - 2017 Post Bellum